Historique

Façade de la boutique du Légué

LB artéfact ça veut dire quoi?

« L B sont tout simplement les initiales de Le Béguec mon nom. Artefact est un mot qui admet plusieurs significations issues du sens origines. La définition que j’en ai retenue est  » un produit ayant subi une transformation même minime par la main de l’homme ». Cette transformation par mon activité est uniquement de donner une forme , donner un volume à une matière première telle que la bâche imprimée plate d’origine.

Dans le mot artefact j’y ai aussi entendu une sonorité ‘active’ qui résonne et cela a attiré mon attention avant même d’en connaitre la signification. C’est transformer l’existant. En terme plus concret il est aussi question de faire avec ce qui existe déjà. »

C’est l’origine du nom choisi. LB Artéfact

En 2014, Loïc Le Béguec, ancien maître voilier, fait naître l’idée de collecter et transformer les bâches publicitaires. Cette idée mûrit avec l’aide d’un ami qui lui demande de retoucher la dimension de ses bâches publicitaires. Il utilise alors les mêmes techniques que pour les voiles. Il décide, alors, d’approfondir cette idée et propose des produits de bagagerie dans sa voilerie. Ces produits sont alors seulement un complément d’activité. En 2015, sa voilerie ferme et Loïc Le Béguec décide de développer cette activité. Il propose à l’Atelier du Cœur, structure d’insertion par le travail, dépendante des Restaurants du Cœur, de reprendre son activité de bagagerie. Il crée alors le design des sacs, découpe les bâches et les couturières finissent la production. Pendant 2 ans, Loïc met en place sa gamme de produits : sacs à main, sacs de plage, sacs de sport, sacs de voyage et même des transats et des chaises de metteur en scène.

En mai 2018, l’activité a le vent en poupe. Loïc Le Béguec installe son premier commerce au Carré Rosengart au Port du Légué. C’est avec succès qu’il présente ses produits lors d’un Showroom qui lui permet de séduire des entreprises publiques et privées.

Le dirigeant de LB Artefact voit grand et va de l’avant. Il lance le projet  « Conquête de l’Ouest Manufacture ». Il veut faire des Cotes d’Armor le département pilote en France en matière de collecte et recyclage de bâches publicitaires. Il est soutenu par la Mairie de Saint-Brieuc, Saint-Brieuc Armor Agglomération, la Chambre de Commerce et de l’Industrie 22 et de nombreux élus du département s’y intéressent.

Un projet bien parti !